Actualités
Devenir membre
Conférences à Enghien
Archives
Revue Volumen
Visites guidées


Les activités d'été (été 2021)




Jerash Jordanie

Eté 2021 (quatre conférences via Zoom) :


Le déchiffrement de l'égyptien avant Champollion

Les portraits d'Alexandre le Grand : le visage d'un héros de l'époque hellénistique

L'influence nubienne sur la civilisation égyptienne

L'expédition d'Egypte et la naissance de l'égyptologie



Paiement des conférences


Inscription : nous envoyer un mail à asblroma@yahoo.be afin de disposer de votre courriel pour vous envoyer l'invitation Zoom et effectuer le paiement sur le compte bancaire de l'asbl Roma.

Zoom est gratuit pour les personnes qui assistent aux conférences.


Le déchiffrement de l'égyptien avant Champollion



Jeudi 15 juillet à 18h
00

Cette conférence permettra de s’intéresser aux nombreux érudits qui tentèrent de comprendre la plus célèbre des écritures de l’Egypte antique. Bien avant Champollion, de nombreux savants essayèrent de déchiffrer les hiéroglyphes égyptiens. Des tentatives d’explications de cette écriture égyptienne commencèrent dès l’Antiquité avec Héliodore, Clément d’Alexandrie, Ammien Marcellin et Horapollon. Dès le XVIe siècle des érudits européens essayèrent de percer les mystères des hiéroglyphes. Si les débuts du déchiffrement furent souvent étonnants et farfelus, plusieurs savants du XVIIIe siècle réalisèrent quelques percées. William Warburton fut le premier à suggérer que les signes égyptiens avaient une valeur phonétique, Georg Zoeg fut le premier à comprendre que le cartouche contenait le nom du roi. Antoine-Isaac Silvestre de Sacy étudia l’écriture démotique présente sur la célèbre pierre de Rosette et parvint à lire plusieurs noms propres, il identifia également 25 des unilitaires hiéroglyphiques. Cette conférence fera également le point sur le fonctionnement de l’écriture et de la langue égyptienne.

Hiéroglyphes

Par Sébastien Polet

Tarif : 7 € / membre : 5 €



Haut de page


Les portraits d'Alexandre le Grand : le visage d'un héros du monde hellénistique

Jeudi 29 juillet à 18h00

De nombreux portraits attribués au conquérant Alexandre le Grand peuplent aujourd’hui les musées et collections d’art. La représentation de ce célèbre visage a évolué depuis son enfance et ses sculptures signées par Lysippe, jusqu’aux portraits réalisés plusieurs siècles après sa mort, à l’époque romaine. Du réalisme à l’idéalisation, que nous apprennent ces images sur l’histoire du portrait dans le monde grec et l’idéologie qui y est liée ?

Alexandre

Tarif : 7 € / membre : 5 €


Haut de page


L'influence nubienne sur la civilisation égyptienne

Mardi 3 août à 18h00

Au sud de l’Egypte, dès la première cataracte du Nil, s’étend la région de la Nubie. Ce vaste territoire possédait des richesses qui attiraient la convoitise de son voisin égyptien, et ce dès les temps les plus anciens. Il est significatif de souligner que le mot « Nubie » provient d’ailleurs de l’égyptien « noub » qui fait référence à l’or. Les pharaons se lanceront dans de nombreuses campagnes militaires pour coloniser la région et c’est sous Thoutmosis III que cette politique de conquête atteindra ses limites les plus méridionales, jusqu’à la quatrième cataracte. Cependant, la culture nubienne a su influencer la civilisation égyptienne, notamment dans l’art et la religion, et des souverains venant de ces contrées méridionales prendront même le contrôle de la vallée du Nil ; ce sont les fameux pharaons dit « noirs ». Ce sont ces aspects que cette conférence vous propose d’examiner plus en détails.

Touthmosis III

Par Charlotte Vantieghem

Tarif : 7 € / membre : 5 €


Haut de page



L'expédition d'Egypte et la naissance de l'égyptologie

Mercredi 18 août à 18h00

Le 1er juillet 1798, le général Bonaparte débarquait avec son armée à Alexandrie. 21 jours plus tard, il affrontait les Mamelouks à la célèbre bataille des pyramides, à Giza. Mais en plus de soldats, Bonaparte avait emmené avec lui de grands savants afin d’enquêter sur le passé et le présent de l’Egypte. Ils fondèrent l’Institut d’Egypte. Ils retrouvèrent les traces du canal de Nékao II qui reliait le golfe de Suez au Nil. L’étude de l’Egypte ancienne déboucha sur la célèbre Description de l’Egypte, publiée entre 1809 et 1821. La victoire de Nelson à Aboukir sonna toutefois le glas de la maîtrise de la mer par les Français. Le 23 août 1799, Bonaparte quitta l’Egypte et laissa ses troupes au général Kléber.

Egypte
Par Sébastien Polet

Tarif : 7 € / membre : 5 €


Haut de page


  Paiement :
Compte bancaire de l'a.s.b.l. Roma : 363-0318988-92
IBAN : BE12 3630 3189 8892
BIC : BBRUBEBB